Je suis membre et vous


 

 
Robert Schertzinger

Fermer Qui suis je ?

Fermer Historique du Rhin

Fermer Mes expositions

Ma collection

Fermer Kembs

Nous contacter
Recherche



Webmaster - Infos
Visites

 23278 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Bienvenue sur le site de Robert Schertzinger

Le Grand Canal d'Alsace est creusé parallèlement au Rhin canalisé, à quelques centaines de mètrescanal_rhin_carte.jpg de celui-ci, côté français. La longueur du canal entre Kembs et Vogelgrun est d'environ 50 km. En aval de Vogelgrun, le canal fait place à quatre aménagements dits « en feston » sur lesquels sont situés les écluses et centrales hydroélectriques de Marckolsheim, Rhinau, Gerstheim et Strasbourg. Le port de Bâle est devenu l'un des plus importants du Rhin depuis la création du canal. En effet, le Rhin (via le canal) est la seule voie d'accès direct à la mer du Nord pour la Suisse.

Historique

Avant que le
Rhin ne soit canalisé, les crues noyaient régulièrement la plaine voisine. De nombreux travaux de canalisation ont été entrepris depuis l'Antiquité, car les Romains l'utilisaient déjà comme voie fluviale. Ce n'est pourtant qu'au XIXe siècle que de grands travaux d'aménagement allaient commencer. Ils avaient pour but de canaliser le Rhin. Après le traité de Versailles de 1919, la France obtint le droit exclusif d'aménager le Rhin. En 1928 commencèrent les travaux du canal, qui fut creusé parallèlement au Rhin. Le chantier prit fin en 1959.

Énergie
Le canal est le siège de quatre
centrales hydroélectriques : Kembs, Ottmarsheim, Fessenheim et Vogelgrun. Le débit élevé du canal en a fait un atout pour la construction de la centrale nucléaire de Fessenheim, évitant ainsi d'avoir à construire des tours de refroidissement.


Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Grand canal d'Alsace de Wikipédia en français (auteurs)
^ Haut ^